« Si aujourd’hui la précarité est synonyme de mal-logement, de malnutrition et de manque d’accès aux soins médicaux, le déficit d’hygiène et son impact sont méconnus et de ce fait peu pris en compte par les acteurs publics et privés.»

Dominique Besançon, Déléguée Générale de Dons Solidaires,
Une association reconnue d’utilité publique qui collecte dans l’Entreprise des invendus non alimentaires et les redistribue aux personnes démunies via un réseau d’associations caritatives.


La précarité se manifeste de bien des manières…
Comme l’explique Dominique Besançon, on y associe souvent les difficultés pour s’alimenter, se loger, se soigner. Mais ce dont on parle moins, c’est l’accès aux produits hygiéniques de première nécessité.
Selon un sondage de l’institut IFOP* commandé par l’association Dons Solidaires, « 3 millions de français se privent de produits d’hygiène, classé produits de première nécessité, que sont brosses à dents, dentifrices, savons, couches, papier de toilette »**.
L’hygiène est indéniablement un marqueur d’insertion sociale et lorsqu’un individu n’y a pas accès, il se retrouve marginalisé. A cela s’ajoute souvent, une détérioration de l’estime de soi. Pour soutenir Les Restos du Coeur à Montceau-les-Mines et le manque de dons non-alimentaires, l’association Roller Derby Bassin Minier organise une collecte de produits d’hygiène. Sandra, la présidente du club répond à nos questions.


En 2018, on vous rencontrait pour faire un reportage ! Où en êtes-vous depuis ?

Et bien je dois dire qu’on a parcouru pas mal de chemin depuis 2018 ! L’association a bien évolué, nous sommes plus structurés qu’avant, avec des gens formés, dédiés au coaching et à l’arbitrage, beaucoup de liens avec les clubs extérieurs et les recrutements qui se sont très bien passés encore cette année avec des ” Fresh Meat ” (nouvelles recrues dans notre jargon) sur-motivées. Nous avons aussi accès au Track (notre terrain de jeu) 2 fois par mois à Saint-Vallier, ce qui est une grande nouveauté. Tout cela combiné nous donne les moyens de monter notre propre équipe qu’on a appelé les D-Trackeuses et en laquelle on place beaucoup d’espoir !

Reportage Autrement – Roller Derby Bassin Minier – septembre 2018 – ODIL

Ce soir, vous organisez une collecte de produits d’hygiène pour aider Les Restos du Coeur ! La nourriture, vitale, est souvent la priorité mais les associations humanitaires, déjà débordées pour régler ce problème, galèrent à récolter ce type de produits.
Qu’est-ce-qui vous a motivés à vous emparer de la question ?

C’est vrai que quand on pense collecte, on pense généralement à l’alimentaire. Dans l’esprit des gens, c’est souvent ce qui vient en premier et c’est logique, surtout quand on parle des Resto du Coeur, notre partenaire de ce soir. Nous ce qui nous a motivé, c’était de mettre en lumière des structures solidaires locales, et de monter une collecte adaptée à leurs besoins. Donc ça a été décidé avec eux. Pour notre premier jeudi caritatif en décembre, l’Épicerie Sociale de Saint-Vallier avait besoin de cadeaux avec Noël approchant. Cette fois-ci, on savait qu’on avait envie d’aider les Resto, et ils nous ont parlé de ce manque de produits d’hygiène. Un des objectifs du Roller Derby, c’est de permettre aux gens de se sentir bien dans leur peau, et les produits d’hygiène pour ça, c’est capital. Donc on s’est dit qu’on avait notre rôle à jouer !

Comment ça va se passer ce soir, que proposez-vous précisément ? Etes-vous serein.e.s sur la récolte à pourvoir ?

Ce qui est prévu ce soir, c’est un entraînement ouvert au public au Cosec Audin de Saint Vallier, à nos heures habituelles (20:30 – 22:30). L’entrée est gratuite, et sur place aura lieu la collecte pour les Resto du Coeur de Montceau-les-Mines. Nous avons invité l’équipe de Chalon-sur-Saône à nous rejoindre, ce qui va nous permettre de proposer au public de découvrir le Roller Derby via des explications, un match d’entraînement (scrimmage) et aussi la possibilité de chausser les patins pour les plus téméraires. Le tout dans une ambiance fun, avec de quoi se restaurer pendant la soirée.
En ce qui concerne la collecte, on a cartonné la dernière fois. Il nous a fallu 4 voitures pleines pour tout apporter à l’Épicerie Sociale de Saint-Vallier, donc on croise les doigts pour faire encore une belle collecte de soir !

L’Écosse vient de voter la gratuité des protections hygiéniques pour les femmes. Ces dernières sont souvent les premières victimes de la précarité hygiénique, en tant que femmes et en tant que mères. Couches, produits pour les bébés, tampons, autant de produits qui coûtent cher. Comment expliquer qu’en France cette situation ne soit pas prise en compte au sein du gouvernement selon vous ?

À titre personnel, et je ne pense pas que quiconque dans le Derby me contredise sur ce point, je trouve la décision de L’Écosse fantastique. Et je ne sais pas ce qu’attend notre gouvernement pour faire de même. Les femmes ne choisissent pas d’avoir leurs règles. C’est subi, parfois avec beaucoup de douleur ou de honte. Il faut qu’on en finisse avec ça. Il ne devrait pas y avoir de tabou autour des menstruations et toute personne concernée devrait être épaulée financièrement vu le prix que ça représente, et respectée dans son ressenti, ses réactions face à la douleur… Après, ça ne regarde que moi, mais j’ai un peu tendance à penser que si c’était les hommes qui les avaient, ce serait distribué gratuitement ou remboursé depuis belle lurette ! Je ne connais pas le ratio femmes / hommes dans les deux gouvernements, mais je ne peux pas m’empêcher de me poser la question. Je suis malheureusement persuadée que la question du patriarcat entre en compte…

Le Roller Derby, c’est un peu le sport de la lutte ?

Le Roller Derby, c’est le sport des luttes féministes par excellence ! Je sais que ce mot fait parfois peur, mais pas de panique, on est hyper sympas ! C’est un sport où chacun peut trouver sa place, même celles et ceux qui ne patinent pas. Peu importe le corps que tu as, l’âge que tu as, d’où tu viens, tes envies… On t’accepte telle que tu es. On féminise beaucoup, car les femmes sont majoritaires dans notre sport, mais tous les genres sont les bienvenus. En tant qu’arbitre, je fais beaucoup de déplacements à travers la France, et j’ai rencontré des gens tellement différents ! C’est vraiment positif et enrichissant. Je crois que j’en ai plus appris sur le respect de l’autre en deux ans d’arbitrage qu’en 30 ans de vie !

Membres de l’association Roller Derby Bassin Minier – Photo partagée sur leur page Facebook
Membres de l’association Roller Derby Bassin Minier – Photo partagée sur leur page Facebook


Le Bassin Minier est fort de son pouvoir associatif ( plus de 300 associations pour une ville de 19000 habitants). La mise en réseau de ces structures, c’est un outil puissant pour l’action ?


Évidemment, je ne pense pas qu’on puisse aller bien loin tout seul, en tout cas ce sera peut-être plus long ou plus confidentiel. Rien que dans notre sport, je vois bien à quel point les clubs sont très interdépendents les uns des autres, que ce soit pour se former ou organiser des événements.
Pour le Bassin Minier, c’est pareil. On est souvent plein de structures plus ou moins petites, mais avec finalement des valeurs communes. Pour faire bouger les choses, créer des élans de solidarité… Je pense qu’il faut profiter de ces choses qui nous rassemblent. Travailler ensemble, c’est quand même ce qu’il y a de mieux !

D’autres actions similaires sont à prévoir de votre côté ?


Comme je te disais, c’est déjà notre deuxième Jeudi Caritatif de la saison. Et on a pour projet d’en faire un par trimestre ! Le troisième n’est pas encore défini mais du moment que ça colle avec les valeurs de notre sport, on est ouvertes à tout projet.
Sinon, on essaie d’aider régulièrement les asso autour de nous sur le Bassin Minier, que ce soit en bénévolat ou en partenariat (comme l’expo pendant le bœuf des Galipotes à l’occasion d’Octobre Rose).

Affiche informative sur la collecte de produits hygiéniques par le Roller Derby Bassin Minier

Retrouvez l’actu du Roller Derby Bassin Minier sur facebook, c’est ici ou sur leur site !

Une partie de l’équipe du Roller Derby Bassin Minier – photo partagée sur leur page facebook


*IFOP : Institut d’Études Opinions et Marketing en France et à l’International, https://www.ifop.com
** Sondage IFOP pour Dons Solidaires : La précarité hygiénique en France, Communiqué de presse février 2019,
https://bit.ly/2T41XhS


Infographie, résultats du sondage de l’IFOP commandé par l’association Dons Solidaires