Pour nos rêves de demain

Le premier confinement du à la pandémie de coronavirus en 2020, nous a tous interrogés sur ce que devait être le fameux monde d’après. Maëlle Ghulam Nabi a profité de ce moment de stupéfaction proposer au public d’ODIL de s’exprimer sur ses espoirs pour demain.

< Retour

Post Views: 62