Depuis deux ans, ODiL contribue au projet Déprisonner. À partir des archives de l’ancienne prison d’Autun, le collectif a tenté de libérer la parole des prisonniers qui ont séjourné entre quatre murs. C’est en parlant de ce projet à Janek, un habitant de Montceau-les-Mines né aux Gautherets, la petite Pologne du bassin minier, que l’idée de ce podcast est née.

Pour la première fois, cette figure locale du bassin Minier livre le récit de sa vie. De sa naissance au sein d’une famille de mineurs polonais, de ses difficultés à l’école, de son premier vol de pommes rouges à l’épicerie du coin, puis des vingt années qui ont suivi, alternant séjours carcéraux et tentatives de réinsertion dans le monde extérieur.
Il nous partage son expérience de la prison et les assignations permanentes à son statut de prisonnier qui perdurent depuis sa dernière libération en 1996.

Il nous semblait nécessaire de prendre le temps d’écouter l’ensemble de son parcours, de lui demander ce qui fait sens pour lui aujourd’hui et de nous offrir sa vision singulière du monde. Parce qu’il n’est pas passé par la case prison par hasard et son discours est précieux pour déconstruire les représentations communément partagées : les criminels ne représentent qu’une toute petite minorité de la population carcérale et comme il nous l’explique avec beaucoup de poésie, c’est pour s’émanciper de sa condition sociale que Janek s’est tourné vers ses premiers vols… Coincé entre un futur d’ouvrier ou de mineur dans lequel il ne se reconnaissait pas, il a cherché d’autres moyens de réaliser ses rêves de voyage à vélo…

Pousser les Murs – Le 27 juillet avec Janek


 » Dans ma vie, j’ai toujours aimé voyager (…) Avec l’argent de mon premier hold-up, je me suis acheté un vélo pour voyager en Europe (…) aller voir ce qui se passe ailleurs… Chose que par mon existence, en étant ouvrier, j’aurais eu du mal à faire…
Le rêve était au bout du canon… »

Janek boron, juillet 2022

On est fiers de vous présenter Janek, de permettre à sa parole de se déployer en dehors des préjugés qu’il rencontre souvent. On espère que vous prendrez du plaisir à le rencontrer à travers ce podcast et que si vous le croisez à Montceau ou ailleurs, vous aurez envie d’aller poursuivre la discussion. En attendant, on vous demande de prendre soin de ses mots et on vous souhaite une belle écoute !

Un podcast réalisé par Laetitia Déchambenoit et Benjamin Burtin pour ODIL. 
Septembre 2022