Il y a un mois avait lieu le premier cours populaire dans nos locaux et depuis la crise sanitaire nous a obligés à fermer les portes.
Aujourd’hui devait avoir lieu l’épisode 2 de ce moment d’échange autour de la pensée de Frantz Fanon, une transmission saine du virus de la curiosité. Grrrr !!!!!
Mais chez ODIL on est pas du genre à se laisser abattre alors Caroline, notre ethnologue de présidente, vous a concocté un podcast juste là où on aime se situer, entre les sciences humaines et l’éducation populaire.
On a appelé ça Le Fond de la Classe comme une invitation à tous les cancres que l’école a manqué de convaincre et aux autres aussi, un cours du soir à l’application très concrète : la décolonisation de nos esprits.

Réalisation et lecture de textes : Benjamin Burtin
Voix : Caroline Darroux et Laëtitia Déchambenoit
Son : Christophe Leusiau


Textes de Frantz Fanon:
1: Ecrits sur l’aliénation et la liberté, extrait d’un cours de psychiatrie donné par Fanon en 1959 à Tunis.
2: Les Damnés de la Terre

Musique et extrait sonore:
“Chuck Berry” du groupe Ausgang.
“C’était un charbonnier”, chant populaire du Morvan

Christiane Taubira cite Léon Gontran Damas à l’Assemblée nationale en 2013