Une ancienne postière se promène sur les chemins. Une dessinatrice décrit ce quʼelle a devant les yeux avec son crayon. Un cantonnier entretient les haies du village… Tous les trois cohabitent avec le site de Bibracte, dans le Morvan. Et puis il y a le paysage qui les regarde, la montagne qui était là bien avant eux, lʼancienne cité aussi… Il y a un an, nous rencontrions Annie, Ninon et Eric. Quelques jours avec eux sur le Mont Beuvray pour faire un film et surtout pour comprendre leurs liens à ce lieu si particulier.

C’était en juillet 2020.
Il faisait chaud, on sortait d’un premier confinement et le monde devait être différent. On passait la semaine sur le Mont Beuvray, au frais, entre terrasses de café pour faire des rencontres et tournages en plein air : le Musée de Bibracte nous avait sollicités dans le cadre d’une exposition temporaire, pour collecter la parole des habitants et faire émerger les liens subtils qui les unit à leur territoire. Nous vous avions alors présenté ce kaléidoscope sensible, qui avait surgit au détour de leurs mots, mais nous avions gardé secret le film que nous avions réalisé avec Annie, Ninon et Eric…

Être attaché à une certaine ambiance au quotidien. Se sentir libre grâce à une odeur, des couleurs, le silence… Comprendre les changements par la maîtrise de signaux dans le paysage…
C’est de ça dont il s’agit dans notre documentaire “PAYSAGE” !

Eric nous a accueilli chaleureusement pendant ses travaux d’entretient du village, sous un soleil écrasant. Annie nous avait concocté une balade surprise sur des chemins qu’elle affectionne particulièrement. Et Ninon nous a permis d’assister à la naissance fébrile de nouveaux dessins, tout en haut du Beuvray. En les suivant à travers le film, on perçoit leur milieu de vie comme un être vivant et en relation avec celles et ceux qui l’occupent. Un lieu quʼon ne peut mettre en boîte et qui est défendu parfois par la grogne contre un manque de politesse vis-à-vis du paysage. On comprend aussi peu à peu que ce lieu-même est un patrimoine vivant, choisi et choyé par ses habitants, à leur manière, différente dʼun personnage à lʼautre.

Annie – Juillet 2020 – Le Mont Beuvray
Ninon – Juillet 2020 – Le Mont Beuvray
Éric – Juillet 2020 – Le Mont Beuvray

On entre alors dans une appréciation plus fine de ce que veut dire « paysage »

Ni un décor, ni une attraction touristique, ni juste un site remarqué par des experts pour son côté extraordinaire, mais un lieu dʼexpérience qui modèle des manières de vivre et des choix de société. lls nous entrainent tous les trois dans une conception alternative de ce que peut être un tourisme plus humain que consumériste, où lʼhôte entre dans une temporalité du territoire vécu, à la fois dans le temps long et dans un rythme ralenti.

Comment sʼentretient-on avec les Eduens quand on pratique les sentiers qui étaient déjà sous leurs pieds ? Comment entrer dans lʼesprit de ce lieu, identité qui nʼest inscrite sur aucun marbre et qui reste libre dʼévoluer et de sʼadapter ? Quelle histoire nous a conduit jusquʼà aujourdʼhui et comment faire lʼhistoire de demain ?

Au bout de cette promenade et de ces cheminements dʼune vie à lʼautre, on accède à ce qui fait et fera lʼhabitabilité de ce lieu : un lien intime à défendre, un paysage qui instruit sur la vie, une hospitalité sans accaparement. C’est le moment pour vous de rencontrer Annie, Ninon et Eric et pour nous de vous souhaiter une belle découverte de “PAYSAGE” !

Retrouvez le teaser ci-dessous et le documentaire complet au musée de Bibracte.

La Team ODIL – Juillet 2021