On n’a pas pu dépouiller nos voisins de leurs carambars périmés, mais on a porté des masques tout le week-end.
Tout juste autorisé•es à fleurir les tombes de nos morts, on a senti un vif encouragement à participer au débat agité sur les produits essentiels à nos existences de confiné•es. À soutenir nos commerces locaux et cracher sur les grandes surfaces ou sur le tout puissant Amazon. À donner notre avis sur ces maires qui posent ou non “leurs couilles” sur la place publique, en bravant les préfets et l’autorité suprême. Trop vulgaire ?
Pas plus que les boucles infernales d’informations anxiogènes, celles qui relaient notamment le sang versé ces derniers jours, sans réserver pour autant le même traitement aux événements, typologie des extrêmes plus ou moins nauséabonds. Pas plus que la situation des enseignants, sommés d’organiser tout à la fois un hommage et des protocoles sanitaires intenables pour accueillir nos bambins… Beau défilé d’opinions sur les réseaux sociaux également et bel effort d’écharpage* général.

*Écharpage : nom masculin singulier – En technologie, fait d’écharper, de diviser les brins d’un tissu.

Diviser les brins du tissu social. Obliger à prendre parti, à choisir son camp. Les bons contre les méchants, les forts contre les faibles, les monstres contre le reste du monde à l’entrée des temples de la consommation, toutes grilles ouvertes quand le centre ville reste silencieux. Un bon scénario de film apocalyptique.
On est lundi matin post-Halloween 2020. Et il n’est pas certain qu’on soit sorti de l’univers cauchemardesque de cette sombre nuit de novembre. Alors pour pas laisser son moral dans ses chaussettes, petit tour d’horizon des infos qui valent le coup de prendre le temps. Pour se donner de la force et de l’espoir. Pour être conscients et solidaires. Pour ne pas choisir de tracer une ligne entre soi et les autres, mais tenter de comprendre et agir collectivement sur les vertiges de cet automne.

Bienvenu•es dans l’ODILOSCOPE !
Veille non-exhaustive des articles à ne pas manquer, ici et ailleurs.

DÉPÊCHE ! PAR OLIVIER MINOT

Il le dit lui-même “Salut moi c’est Livo, et je décapite les journaux avec mon micro !” en 8’39”.
Quand je serais grande c’est ça que je voudrais faire… Parodies, détournements, reportages et collages, chaque mercredi, Livo propose d’entendre l’actu d’un autre œil et ça déchire. Découvrez son dernier épisode, “Couvre-fête”.

FRANÇOIS CONTRE BAYER/MONSANTO : 1-0

L’agriculteur Paul François vient de remporter en justice son combat contre la multinationale Monsanto/Bayer. Une victoire pour toutes les victimes des pesticides. Une décision qui ouvre la voie à d’autres victimes des pesticides…
Big Up Paulo !

VARSOVIE ⚡️
Clique sur le titre. Pas de commentaires.
Juste des images. Si t’es abonné•e au Monde tu peux aussi lire ici.

CONFINEMENT : UN REMÈDE PIRE QUE LE MAL ?

Une petite tribune signée par près de 350 universitaires, scientifiques, professionnels de la santé, du droit, de l’éducation et du social, ainsi que des artistes. Ils se déclarent « atterrés » par des discours officiels qui dramatisent indûment la réalité afin de justifier des mesures de confinement. Vous signez ?

LE MONDE DE LA CRÉATION ACCABLÉ ET EN COLÈRE

C’est pas parce que le président n’en n’a pas pipé mot qu’il fallait pas en parler ici… Le Premier ministre a annoncé une révision possible des décisions d’ici 10 jours concernant la culture. France Créative formule trois propositions…

JAURÈS CENSURÉ !

Ah ben oui, les profs ont se sont vus confié le petit mot d’amour de Jaurès pour glorifier l’importance des hussards de la République… Ils ont un mois pour faire circuler ça en classe. Mais les censeurs ont tripatouillé la lettre et supprimer les passages où JoJo défend l’autonomie de l’enseignant et critique le recours excessif aux évaluations. Comme par hasard !

Mon collègue l’avait partagé sur les réseaux sociaux cette semaine et j’ai trouvé qu’il n’y avait pas eu assez de likes…

DES NEWS DE ZOÉ SAGAN

Si vous ne la connaissez pas encore, c’est le moment de la rencontrer !
“Quand un compte Facebook se prend pour une intelligence artificielle qui n’a pas son algorithme dans sa poche, qui se prend elle-même pour une écrivaine et fait trembler les puissants, on se pose la question de savoir si la nébuleuse Zoe Sagan ne serait pas le modèle à suivre de l’activisme 3.0.”

PETIT AGENDA DES MOUVEMENTS SOCIAUX

Démosphère est un réseau d’agendas militants qui publie les manifestations, projections, débats, actions et autres rendez-vous en France, en Europe, dans le monde.Les agendas publient des rendez-vous politiques, culturels et festifs. On n’y apprends qu’à Gap demain s’organise une collecte alimentaire pour le squat Chez Roger. Y’a surement plein de choses annulées mais on ne sait jamais…

MES 15 ANS DANS MA CHAMBRE

5 ados qui racontent par téléphone comment ils ont vécu le premier confinement…  À défaut de vivre leur adolescence en mouvement, ils témoignent et grandissent dans ce moment inédit. Parce qu’on a tous 15 ans un jour et qu’on souhaite à tous les ados de pouvoir faire le mur à nouveau.

LE DANCEFLOOR EST DEVENU UN RING POLITIQUE

Parce qu’on en crève de pouvoir à nouveau se trémousser, écouter des concerts, renverser notre bière sur le voisin, embrasser des inconnus, suer tous ensemble… Vincent Carry, le directeur d’Arty Farty, a signé une tribune pour Libération, adressée à la ministre de la Culture, demandant à ce que la France ouvre les yeux sur le rôle fondamental du secteur nocturne en tant qu’espace culturel, de conscientisation et de luttes sociales et politiques.

NOTRE PEINE EST IMMENSE ET LES CHAROGNARDS SONT LÀ

Texte ultra nécessaire. Pas réjouissant mais qui fait du bien quand même. Il évoque le déchaînement raciste et autoritaire qui a suivi le meurtre atroce de Samuel Paty. Ce déferlement de haine prend le tour très concret d’une instrumentalisation politique sordide: une stratégie du choc imposant des mesures inimaginables en temps ordinaire. Comment y réfléchir, comment y réagir ?

LOI SÉCURITÉ GLOBALE : SURVEILLANCE GÉNÉRALISÉE DES MANIFESTATIONS

Ah oui, ça c’est pas funky. Mais c’est pas mal de savoir qu’on aurait bientôt plus le droit de filmer la police mais qu’elle, elle aurait le droit de nous filmer en slip dans notre salon avec ses drônes, ou pire encore…

QU’EST-CE QUE LA PEUR ?

14 minutes de philo avec Heidegger. Pour les intellos et ceux qui ont le temps : “Déjà agissante dans l’état d’urgence justifié par la menace terroriste, la peur ne serait-elle pas, plus que jamais, la force qui nous gouverne, au fondement même du pouvoir ?

DEHORS, PUISSANT ANTICORPS AU VIRUS AUTORITARISTE

Depuis les débuts de la pandémie, les mesures gouvernementales (télétravail ou couvre-feu) impliquent un repli sur la sphère privée. Pour préserver le «sens commun», ne faudrait-il pas réinvestir le dehors, demande l’auteur de cette tribune.
Enseignement en plein air, réunion sur des places publiques, partage de repas… Le politique vit de rencontres et de confrontations.

KIFFE TA RACE AVANT LES ELECTIONS AUX US
Aux États-Unis, 40% des électeurs de Donald Trump pensent que les personnes blanches souffrent autant des discriminations que les personnes noires, et 17% pensent qu’elles en souffrent même davantage. Dans cet épisode de ce super podcast, les interlocutrices déterrent les racines d’une stratégie politique conservatrice qui alimente l’idée d’un protectionnisme racial. Fait du bien à quelques mètres de la ligne d’arrivée de la présidentielle américaine.

Ah et pour finir un petit clip de Moby qui date de 2016.
Pas le super kiff musical mais on y voit plein de gens qui peuvent boire des coups, se déplacer, danser… et qui préfèrent jouer avec leur téléphone portable…



Laëtitia Déchambenoit
2 novembre 2020