Durée : 1h00

Qu’est-ce que grandir et vivre dans un monde où la nature, qui a toujours tant donné, peut aussi d’un coup tout reprendre ?

Après de nombreux succès et collaboration, la maestra de la marionnette Ilka Schönbein et Laurie Cannac, marionnettiste, persistent et signent l’adaptation de deux contes de Grimm, accompagnées de leur consœur Erika Faria de Oliveira. Elles continuent ainsi leur exploration des contes de fées qui révèlent nos conflits intérieurs et sur ce qu’ils renvoient de notre société.

Sur un plateau presque nu, la mise en scène est d’une précision remarquable et les interprétations magnétiques, d’une simplicité rafraîchissante, faisant jaillir la beauté et la poésie de matériaux humbles et de l’épure.

Dans Le conte du pêcheur et de sa femme, un couple a exploité de façon exponentielle les ressources naturelles et se retrouve face à leurs limites et aux conséquences écologiques.

Version étrangère de la Belle au bois dormant, Rose d’Épine est une métaphore de l’enfant-roi. Dans ce conte, la plus aimée et la plus gâtée des princesses se voit enfermée par ses parents dans un château avec une épée de Damoclès sur la tête…

Tout en finesse, les manipulations poétiques de La compagnie Graine de vie nous tendent le miroir magique et malicieux des contes pour y regarder notre humanité en prise avec les bouleversements écologiques et sociétaux.

Création 2020

octobre 30 @ 14:00
14:00

Mâcon

Antipodes