Du côté d’ODIL on est heureux car on commence à entrevoir ce qu’on imaginait pour ce programme.
Un bouillonnement vivifiant de vos contemplations et de vos petits “faire” du quotidien.
On s’en réjouit mais on se dit aussi qu’il est dommage d’attendre le confinement pour que Cadavre Exquis touche enfin au but recherché.
Vous avez certainement plus de temps, plus de disponibilité pour les choses futiles ou tout simplement on s’y est pris comme des manches jusqu’ici !!!
Bref, on est contents, on vous dit merci et on vous embrasse numériquement…