Le quartier est souvent synonyme d’attachement fort jusqu’au comble de la sédentarisation, d’immobilisme aussi. Ce quartier on l’aime, on le nomme par un surnom ou un acronyme, on le représente, on le porte avec nous partout où l’on va. Pour le revendiquer mais aussi pour le partager, lui donner de l’air.
Une nouvelle marque de tee-shirts s’est créée au Bois-du-Verne, quartier mythique de Montceau-les-Mines. Le signe d’une jeunesse soucieuse de montrer qui elle est, d’où elle vient et comment elle s’empare du monde depuis son trou du c… Rencontre avec son créateur.

Vidéo de présentation du concept

Interview de Lucas Ciszewski

Explique nous le concept : qui est à l’origine ? D’où est venu l’idée ? Comment vous l’avez développé ?

L’idée part d’une balade au Lavoir des Chavannes à Montceau-les-Mines avec mon grand frère Francis, il y avait un tableau chevalet avec de la poussière. J’ai décidé d’inscrire “BDV WAS HERE” afin de signifier que le Bois du Verne était passé par là. C’était en 2012/2013.
La même année mon meilleur ami (Nicolas), en voyage à New York, décide d’inscrire ce même slogan sur le Brooklyn Bridge. Très vite, l’idée d’exporter notre quartier à travers le monde se développe.
Suite à ça l’idée de créer des t-shirt uniquement pour nous fait son apparition. Nicolas décide en 2014 de floquer des t-shirts avec inscrit au dos “BDV WAS HERE”, il relaie la photo sur Facebook, Instagram et les gens trouvent le concept intéressant.
De fil en aiguille, d’autres photos voient le jour dans des pays différents (New-York, Bali, Shanghai, Pékin, Xi’an, Lisbonne, Porto, Manchester…), le BDV se retrouve omniprésent sur le globe.
Le concept ? Pour faire simple : dès l’instant où tu te trouves dans un pays, ville étrangère dans le monde, il suffit de poser avec le t-shirt BDVWASHERE et de prendre une belle photo. Afin que notre t-shirt dépasse les frontières.
Aujourd’hui, nous avons fait la promotion de nos t-shirt grâce à une vidéo de lancement réalisé de A-Z par nos soins.
Nous travaillons avec un ami à nous qui est graphiste Barth. L qui nous a réalisé une illustration ainsi qu’une affiche.
Puis, nous avons décidé d’utiliser son visuel pour créer des t-shirts “BDV WAS HERE” à commercialiser au vu de la demande.
Les t-shirt sont réalisés en sérigraphie, avec un textile de bonne qualité, que ce soit au niveau du tissu, de la coupe, etc… Un travail en amont a été fait avant de les proposer à la vente. La qualité comme seul mot d’ordre.
Un pack est commercialisé au prix de 20€ comprenant le t-shirt et une affiche papier A3.
On demande simplement aux personnes qu’elles nous envoient les photos qu’elles ont réalisés avec le t-shirt pour qu’ensuite, on les relaie sur notre Instagram.

Sur la grande muraille.

C’est quoi être un entrepreneur/concepteur pour toi dans une petite ville comme Montceau les Mines ?

Ce qu’il nous manque aujourd’hui c’est de la visibilité. J’ai sollicité l’Informateur de Bourgogne et il a réalisé un article.
Heureusement aujourd’hui nous avons de nombreux moyens en terme de communication à notre disposition pour promouvoir notre projet même si l’on ne touche qu’une petite partie des habitants.
Quoi qu’il en soit, on ne se limite pas à la Saône-et-Loire car le but est d’exporter à l’internationale notre concept.

En méditation.

Le territoire reconnait-il ses talents ?

Il est trop tôt pour dire ça, la vidéo de lancement est parue le 22 septembre 2019. Mais de nombreux messages de soutien nous ont été envoyés.

La suite ?

Nous travaillons sur des visuels plus grand public, et d’autre types de vêtements sont en prévision. Nous allons faire appel à la Maire de Montceau pour essayer d’avoir quelques financements, mais on connait la réponse ☺…

https://www.instagram.com/bdvwashere/

Ils sont partout…