Chalon dans la rue 2021

Année : 2021
Pilote : Festival Chalon dans la Rue
Objectif : Réflexion sur les nouveaux espaces de diffusion + Carte blanche durant le festival
Proposition : Réalisation d’une émission vidéo en amont du festival + Organisation de débats + Réalisation d’une émission in situ

< Retour

La crise sanitaire a chamboulé les certitudes du monde de la culture, et même si l’organisation a décidé de maintenir le festival en 2021, il a semblé nécessaire de se questionner sur le devenir des arts de rue dans un monde en déséquilibre, tranchant froidement sur l’essentialité de certaines activités.

Chalon dans la Rue a souhaité explorer la fragilité de son environnement et les possibilités de le faire évoluer. Ils nous ont confié le soin d’imaginer des espaces vidéos de réflexion. Nous avons choisi dans un premier temps de faire courir la rumeur de la mort du festival pour confronter les chalonnais à la perte de cette institution dans leur quotidien. Des micro-trottoirs, mais aussi des oraisons funèbres écrits par des comédien·ne·s, en passant par le portrait d’une figure incontournable du festival. L’émission FAIRE PART est donc née autour de cette idée d’un monde en disparition. Le deuxième épisode, lui, offre des perspectives, avec l’interview d’un sociologue et les consultations du docteur Tirésias. Véritable psychologue clinicien qui a pris le temps d’être le médiateur de 4 couples Artiste/Diffuseur, une thérapie inédite pour une meilleure inter-compréhension entre les acteurs du spectacle vivant.

Le temps du festival est ensuite venu et nous avons pris nos quartiers sur la place des publics. Tous les jours à 13H nous avons organisé des moments de discussion avec toutes les personnes souhaitant s’emparer du micro. Ces échanges ont constitué la base de nos réflexions et ont sous-tendu nos travaux de l’après-midi. La « rue » est devenu notre sujet pour les 3 jours de notre présence, là aussi, micro-trottoirs, zappings, portraits documentaires, interviews et essais poétiques.
Chaque jour un épisode, conçu, tourné, monté dans la journée pour être présenté au public en milieu de soirée.
Une formidable opération commando pour nous, pour laquelle nous nous sommes détachés de l’artistique pour questionner l’espace publique et notre capacité, légitimité, liberté à l’arpenté.

https://www.chalondanslarue.com

Post Views: 26