Comédien, acteur et parfois même réalisateur, Romain Ozanon, originaire de la côte chalonnaise, nous présente son travail.

1- Acteur, réalisateur, chanteur, peux-tu nous parler de tes diverses casquettes ?

Je suis comédien depuis quelques années et j’ai essayé de porter la casquette de réalisateur quelquefois. Mais ce n’est vraiment pas pour moi, je n’ai pas été formé pour ça ! Je voulais voir ce que ça faisait de passer de l’autre côté de la caméra, mais il y a toute une partie technique que je ne maitrise pas. Après, c’est très excitant et très stressant aussi. Je crois que je suis effrayé par la partie post-production ! ( montage, étalonnage…).

Au fur et à mesure de mon parcours, j’ai essayé de me concentrer sur une seule chose : le jeu. J’ai arrêté de me disperser à vouloir faire autre chose car le métier de comédien est très complexe et très exigeant. Alors je multiplie les expériences et je continue de me former année après année. Et le métier de comédien comporte en lui plusieurs casquettes je crois : la partie administrative ( recherche de contrat, réseautage, connaissance des réalités économiques et structurelles… ), la partie technique ( entretenir son corps, sa voix, ….) et la partie artistique ( aller au théâtre et au cinéma, lire, développer une démarche personnelle…)

Après tout ce travail, il faut ensuite réussir son casting ou son audition ! À côté de ce travail là, je développe également un projet musical en tant que chanteur. C’est avant tout une passion de gamin : le Rap ! C’est aussi une manière pour moi d’entretenir au quotidien mon corps et ma voix ! On verra bien où tout cela me mène !

2- D’où viens-tu ?

Je suis originaire de la côte Chalonnaise, j’ai grandi à Givry. Après mon bac, j’ai été à Lyon dans une école de théâtre privée ( le cours Myriade ) puis au Conservatoire sous la direction de Philippe Sire. Je suis sorti en 2012. J’ai ensuite travaillé avec plusieurs compagnies de théâtre pendant plusieurs années avant de découvrir les plateaux de tournage. Je me suis également formé au clown avec Ludor Citrik ( souvent présent à Chalon dans la Rue) et au jeu face Caméra avec Bruno Putzulu.

Je crois que je « viens » du cinéma, dans le sens où je regarde des films depuis ma plus tendre enfance, que j’ai fait du théâtre et que je reviens petit à petit au Cinéma. De manière plus générale, je dirais que je viens des épisodes de Mister Bean qui passaient tous les ans à Noël et que je regardais chez mes grands parents, de l’enfant qui s’introduit en « douce » dans la cabine du projectionniste Philippe Noiret dans le film Cinéma Paradiso, de Massimo Troisi dans le film Le postier qui demande maladroitement à Pablo Neruda joué encore par Philippe Noiret « Comment devient-on Poète ? » ; de Jacques Tati sur son vélo, de Patrick Dewaere qui se cogne la tête contre une voiture dans Série Noire et tant d’autres.

3- Quelles sont tes projets du moment ?

Je viens tout juste de m’installer à Paris donc tout reste à faire ! Pour le moment je passe des castings et je provoque des rencontres. Je suis très content d’être ici, je préparais ce nouveau départ depuis plus de deux ans, le temps de terminer le travail avec les différentes compagnies de théâtre en région lyonnaise. Je souhaite vraiment me concentrer pour le moment sur le Cinéma.

Pour l’instant, vous pouvez m’apercevoir dans la Web-série Les engagés , saison 2, réalisée par Slimane-Baptiste Berhoun. J’ai également co-réalisé un court métrage dans lequel je joue pour le festival « Faire un film en 48H Paris. » ( https://youtu.be/yIbZWAuPzhk)

En Janvier 2019, je serai à l’affiche du film Mona au fond des eaux réalisé par Isabelle Maurel, actuellement en post-production. Je développe également mon projet de rap : Tonton Z. Un clip est en préparation pour le single « Princesse ». Il sera tourné dans une quinzaine de jours.