MANIFESTE

D’origine allemande, Odile c’est odal ou odo, signifiant « patrimoine » ou « richesse » !
Prénom très populaire au Moyen-Âge grâce à Sainte Odile, tristement aveugle à la naissance, elle retrouva la vue sous l’aile d’un sympathique moine irlandais qui l’arrosa d’eau bénite.

En 1950, le prénom a la côte puisque 2753 Odile naissent en France ! On les dit dotées d’une belle sensibilité et d’un grand courage, qui inspira probablement Bourvil. 

Mais ODIL, sans « E », c’est aussi un média d’action basé en Saône-Et-Loire !
Odil est une plateforme où l’on voyage entre r
eportages, conférences, portraits, interviews, chroniques, débats, documentaires, zappings,…

Son eau bénite, c’est la richesse du territoire, le local, les initiatives, les savoirs-faire, autour de trois grands thèmes SOCIÉTÉ, CULTURE , SPORT.

Avec bienveillance, elle va récolter la parole des habitants, cueillir leur avis, les réunir autour d’une table pour papoter, leur donner une place pour être reporters de leur quotidien, leur tirer le portrait, les faire s’assoir sur son canapé confortable et très, très… Rose.

Innovante, créative, participative et toujours… Rose ! Elle propose en somme une nouvelle lecture du territoire, tissant un lien plein d’affection avec toutes celles et ceux qui autour d’elle, font bouger les choses !

ÉDITOS

Tous les mois nous installons notre canapé rose dans un endroit différent et vous tenons au courant de l’avancée de notre projet.

PROJET ASSOCIATIF

ODIL est un média d’action en Saône-et-Loire. A la fois, lieu virtuel d’observation du réel au service de tous, chaîne de production de matières audiovisuelles inspirées par les initiatives locales, ODIL est un pôle de compétences pour impulser et conduire des projets multimédia et citoyens avec les acteurs du territoire.

Curieuse insatiable, ODIL se nourrit de reportages, portraits, libre expression artistique, création audiovisuelle, chroniques ou autre capsule vidéo qui convergent vers l’idée qu’en le valorisant, on stimule le dynamisme local.
ODIL croit qu’être attentif à la diversité d’un territoire aide à vivre mieux ensemble, que les espaces d’expression citoyens sont nécessaires et que l’appropriation des outils de communication actuels par tous est indispensable. Car ODIL ouvre une possibilité

Elle espère aussi inspirer le débat public et encourager la rencontre, mettre en lumière les talents locaux et donner la parole même à ceux qui ne parlent pas fort. Elle souhaite susciter des réflexions en proposant des sujets qui traitent des enjeux de développement du territoire. Elle veut aller à la rencontre des acteurs de la Bourgogne du Sud et montrer le potentiel humain qui fait sa richesse.

ODIL espère aussi pouvoir témoigner de la manière dont le temps à traversé ces lieux, en mettant en évidence que nos paroles et nos luttes passées sont précieuses, en précisant l’histoire qui a fait les habitants, pour mieux tracer les perspectives d’un futur ensemble.

QUOI ?

ODIL est un collectif qui rassemble des associations et des entreprises créatives dans les domaines des média, de la création audiovisuelle, des sciences humaines. Elle diffuse ses contenus sur sa chaîne locale en ligne OdilTV. C’est une galerie de vidéos organisée selon plusieurs modes de recherche et à disposition des utilisateurs.

Trois sujets principaux la préoccupent: la SOCIETE – la CULTURE – le SPORT. Elle suit cette idée que ces trois dimensions s’enchevêtrent et ne peuvent pas se contenter de chapelles isolées. Le dialogue, les désaccords, les résonances et les angles d’étude doivent être multiples pour parcourir ces domaines avec un œil nouveau.

ODIL s’attache au dynamisme porté par les initiatives locales et à l’ambiance territoriale qu’il produit, elle précise son regard en s’immergeant dans les propositions des contributeurs ou les commandes des partenaires (presse, associations, acteurs économiques et solidaires, etc…).

de s’engager

autrement pour porter une vision du « local » qui ressemble à ceux qui l’habite et le font vivre.

Mais ODIL ne se contente pas d’être un œil bienveillant sur l’effervescence citoyenne locale.

 

QUI & POUR QUI ?

 

ODIL part du principe que l’échelle locale est celle de la discussion où les individus et les groupes quels qu’ils soient peuvent se rencontrer, se confronter intellectuellement les uns aux autres et être impliqués émotionnellement. A plus forte raison, c’est dans ces expériences de face à face, à travers des relations de proximité, en se côtoyant, que nous devenons capables de porter des idées communes et de décider ensemble. ODIL porte cette valeur d’un média au service de la construction de ce qui nous est commun, une approche renouvelée et citoyenne du fait de « communiquer » à l’échelle locale, s’inscrivant dans la vision solidaire et amoureusement politique de Murray Bookchin (communizing). Faire connaître ce en quoi l’on croit, découvrir les engagements des autres, prendre le temps de participer à un débat de société et entendre les arguments défendus par les citoyens et les décideurs qui nous entourent, entrer dans la subtilité de ce qui compose notre quotidien, notre environnement, nos ressources.

Pour que Communiquer soit le principe actif de ce qui nous constitue en communauté locale.

Nos trois grandes orientations :
1 – ODIL propose des projets aux acteurs du territoire pour déployer leurs initiatives. Elle co- construit des actions innovantes avec eux liées aux usages citoyens de l’internet et à la production audio-visuelle dans une visée de transformation sociale.
2 – Elle observe et crée ses propres contenus pour OdilTV, elle accueille aussi des contributeurs publics, qu’ils soient historiques comme le collectif Labozero ou plus récents, selon une charte précise.
ODIL n’héberge pas de contenu extérieur sur ses propres serveurs ou chaines, la diffusion sur le site ODIL doit être un plus, une mise en lumière, un soutien mais ne doit en aucun cas se substituer à la création d’autres initiatives.
3 – ODIL conduit une action qui renforce l’interconnexion entre les acteurs locaux et travaille dans un état d’esprit qui favorise les groupes d’affinité et la coopération. Nous souhaitons à terme que chaque citoyen se sente le droit et la possibilité de participer au contenu. Dans cette attente, ODIL bénéficie déjà d’une base de contributeurs, à l’intérieur de l’association, parmi son réseau mais également, et c’est un point essentiel, parmi les élèves que nous rencontrons régulièrement en atelier.

En effet, nos membres interviennent auprès des jeunes et notamment en milieu scolaire depuis de nombreuses années. OdilTV leur offre une opportunité de diffusion directe et une façon de parfaire leur formation au média et à la prise de parole dans l’espace public dans un cadre professionnel. Outre le fait de présenter à ces jeunes les métiers de l’audiovisuel et du cinéma, le développement d’un propos fondé sur l’observation participante et la prise en compte de la diversité, il s’agit ici de créer un lien d’attachement entre eux et le territoire qui les a vu grandir, au moment où une majorité s’apprête à partir sur les bancs de l’université.

En somme, nous souhaitons contribuer à un chantier d’envergure, une manière d’entretenir l’espoir que ces citoyens en devenir, intéressés au développement de leur région, reviennent s’y installer, y créent des entreprises, y apportent leur savoir et leurs envies.

COMMENT ?

Chaque personne ou groupe de personnes désirant contribuer pourra prendre contact avec ODIL qui étudiera sa proposition.
ODIL évalue la proposition au regard de son projet et de ses valeurs, elle peut accepter de porter un projet en devenir, accompagner un projet existant et une idée en germe ou même proposer un soutien matériel à la réalisation de contenus audio-visuels.

ODIL n’a pas vocation à phagocyter les initiatives en place ou en création, mais à les accompagner dans leur développement, à créer un espace de visibilité plus important puisque rassemblant divers publics. La priorité reste de dire combien notre territoire, ville, département, région sont riches de ces initiatives parfois simplement en manque de lumière.

OdilTV n’est pas le cadre d’une expression sans but, un exutoire. Les productions devront revêtir un intérêt artistique ou informatif. La qualité de réalisation des contenus diffusés sera également une exigence, un pas vers la qualité du débat souhaité.

Les partenaires que peuvent être les médias locaux existants, auront aussi la possibilité de commander le développement d’un sujet en relation avec leur contenu éditorial, les modalités sont à étudier.
OdilTV n’a pas vocation à concurrencer les médias traditionnels, plutôt se donner la possibilité de traiter les sujet « autrement », notamment en bénéficiant de plus de temps pour les développer.

OÙ ?

ODIL est l’acronyme de notre projet qui est d’Observer et Déployer les Initiatives Locales. Notre rayonnement d’action privilégié est la Bourgogne du sud, mais les initiatives sont nombreuses dans les territoires environnants et s’interconnectent. Des actions de proximité dans la Nièvre, la Côte d’Or, l’Yonne nourrissent notre projet. Des connexions avec d’autres engagements locaux en France et au-delà renforcent notre positionnement. Notre logique est celle de l’action de proximité, il s’agit donc pour nous de trouver des partenaires implantés dans les bassins de population où nous intervenons qui connaissent leur territoire et se reconnaissent dans le projet ODIL. Un collège de membres partenaires leur est dédié dans nos statuts.

Pour les travaux autour du cinéma, notre coopération privilégiée avec Labozero est activée afin de valoriser une approche artistique et pédagogique commune.

EXEMPLES D’ACTIONS

Projets :
Un contexte particulier, une action innovante, un défaut de valorisation entraine un partenariat. ODIL accompagne et soutient les acteurs locaux dans leur déploiement. ODIL conçoit et impulsent des démarchent qui favorisent une meilleure prise en compte d’une initiative citoyenne dans l’espace public et une meilleure mise en réseau avec les autres acteurs.

Production de contenus :
Des programmes et des magazines-débats au cœur de la Web TV, pour créer des contre-points, encourager les contributeurs à développer un concept sur plusieurs épisodes. Il peut s’agir de portraits, de débats, d’interviews, de tutoriels, etc… Culturels, sportifs, sociétaux, les sujets sont nombreux. A notre sens la qualité du traitement se développe aussi dans la longueur et la multiplicité. L’un des enjeux est d’amener le public à rencontrer les acteurs politiques, économiques, ou simplement d’autres citoyens à travers des émissions de rencontre et de débats organisées en plateau.

Diffusion pour les contributeurs publics :
Donner l’envie aux contributeurs publics de s’intéresser à des sujets de proximité en réalisant eux- mêmes des reportages.
Faire la part belle au cinéma, à la fois en mettant en lumière les réalisations d’amateurs locaux, mais aussi en s’intéressant aux productions professionnelles venant s’installer en région. Les contributeurs d’OdilTV sont invités à aller à la rencontre des professionnels du cinéma, apprendre à leur contact tout en réalisant un reportage ou même un making of.
Beaucoup de clips existent mais ne bénéficient que de très petites audiences. OdilTV crée, par son trafic, un élan supplémentaire à ces réalisations, et permet à leurs auteurs de se rencontrer. Couvrir et réaliser des captations d’événements culturels et sportifs. Les artistes, les clubs, les collectifs bénéficient ainsi d’une diffusion soignée.

 

POURQUOI ?

Le bassin industriel du sud de la Bourgogne, après les grandes heures de l’exploitation minière et des implantations d’usines de renommée internationale, est aujourd’hui en restructuration. Au-delà de son histoire, il nous apparaît que la richesse de ce territoire est bel et bien portée par les habitants qui le composent, le font vivre chaque jour. Les espaces ruraux qui l’entourent (Morvan, Nivernais, Mâconnais) ont toujours constitué un lieu de complémentarité, un espace de ressources et un potentiel de résistance.

De ce passé industriel et rural, la population locale a gardé solidarité et capacité à s’auto- déterminer, le meilleur exemple en est le très fourni tissu associatif, d’un dynamisme rare. Ce territoire riche d’initiatives culturelles, sociales, économiques, écologiques, reste éloigné des centres de décision régionaux, nationaux et européens.

Une question se pose en effet :
Ces initiatives bénéficient-elles de toute la lumière qu’elles méritent ? Sont-elles considérées à leur juste valeur pour la régénération sociétale à laquelle elles contribuent ?

Ces dernières années les projets autour de l’image et des nouvelles technologies se multiplient, Labozero y prend part et rencontre les autres acteurs (option cinéma du Lycée Parriat, Collège au Cinéma, soutien aux jeunes réalisateurs indépendants, etc…) dans le souci de s’inscrire des réseaux locaux. Dans le développement de son espace d’expérimentation, de recherche artistique, de participation à la vie du territoire et la construction collective, Labozero crée OdilTV.

Le projet OdilTV s’est imposé comme une évidence, une manière de rassembler toutes les activités de Labozero, les ambitions, contenter à la fois les sensibilités culturelles et les espérances sociales de ses membres. Créer un moyen de diffusion conscient, au fait des réalités, mais déterminé à laisser la place qu’ils méritent aux esprits positifs, à ceux qui construisent et s’engagent pour un avenir commun.

En 2018, ODIL prend son envol et son autonomie et se transforme en média d’action : observer, transmettre et contribuer aux initiatives pour les soutenir dans le temps. Agir ainsi pour un développement auto-soutenable, choisi et porté par les populations, en s’appuyant sur l’outil formidable de diffusion que représente OdilTV.

S’appuyant sur les compétences techniques, artistiques, scientifiques et sociétales de ses membres, l’association ODIL compose aujourd’hui un paysage pluridisciplinaire aux croisements de plusieurs secteurs d’activités et de plusieurs bassins de vie engagés dans cette voie.

CONTACTEZ-NOUS

Vous souhaitez des renseignements, proposer un sujet, annoncer un évènement, faire partie de l’équipe…

N’hésitez pas, laissez-nous un petit message !

15 + 2 =