Les Chalonnais de Oui Oui Oui présentent un nouveau clip, l’occasion en quelques questions, de mieux cerner l’univers du groupe avec Arthur.

 

Line-up, origine, style, influences, présente-nous le groupe…

Arthur : Oui Oui Oui c’est Manon au violoncelle, clavier et voix, Jacques à la Guitare et au clavier, et Arthur, clavier, voix, et boite à rythme.
On a commencé en 2014. On est un groupe de Chalon, même si Jacques et Manon vivent à Lyon. On bosse surtout chez la Méandre, dans la salle de concert lors de nos résidences.
Pas mal de partenariats avec la péniche (résidences, concerts, aides), et nos tourneurs Youz sont basés à Mâcon. Tout ça fait vraiment en sorte que l’on se sent maintenant plus Bourguignons que Lyonnais.
On est avant tout un groupe de pop, même si notre set actuel tire pas mal vers le rock, des influences noise qui viennent un peu salir notre coté bisounours (notamment le traitement du violoncelle). Jacques joue de la guitare comme un Yéyé, ce qui apporte une touche Surf music à ce joyeux bordel.
Les influences de départ sont vraiment pop : Metronomy, Arcarde Fire, etc…

Réalisateur, explications, secrets de tournage, parle-nous de ce clip…

Arthur : C’est Émilie Léveillé, membre du collectif La Méandre qui a réalisé ce clip, dans les locaux du collectif, au Port Nord (Chalon).
L’idée, c’était d’offrir à ce morceau un peu particulier (mesures un peu casse gueule, répétition des voix..) plusieurs tableaux. On est parti sur une base d’éclairage rouge et vert, et Émilie a brodé autour. Le lieu s’offrait bien à un univers « What The Fuck », du coup on a commencé à partir sur un coté ringard, un peu malaisant, qui au final est assez marrant je crois, intriguant en tout cas.
Sur chaque tableau, on a essayé de pousser l’esthétique à fond, on change de fringues, on cale de la déco. Pour perdre aussi un peu plus le spectateur de ce clip, on a échangé nos rôles sur le chant lead, c’est Manon, qui pousse la chansonnette sur le premier tableau, alors que l’on entend clairement une voix masculine. Avec cette donnée, on s’est permis de ne pas caler l’image sur la voix… Histoire de ne vraiment plus savoir qui chante pour de vrai.
Petit bonus, on voit le chat du port dans la dernière scène (on est très « chaton » avec Oui Oui Oui) et franchement Malo (c’est son nom… Chamallow….) n’était pas hyper assidu…

Entre les lieux de résidence, de concert, le réseau… Que peut offrir la Saône-et-Loire à un groupe de musique ?

Arthur : Je suis assez mitigé sur ce que peut offrir la Saône-et-Loire pour un musicien.
En fait c’est assez paradoxal, car il y a énormément de lieux hyper ouverts sur le local. De mon coté je trouve qu’il y a pas mal d’occasions de voir des concerts en tout genre, d’ouvrir son esprit sur des musiques qu’on écouterait pas forcément sur son ordi ou sur sa platine vinyle.
Pas mal d’espaces peuvent accueillir les groupes pour des résidences, mais il n’y a pas vraiment d’effervescence locale. Contrairement à d’autres villes ou régions (Nantes, Tours) les musiciens se connaissent peu et donc on ne peut pas vraiment se serrer les coudes.
Il reste pas mal de boulot donc, mais au moins, on sait ce qui pourrait bouger.

Quelle est l’actualité du groupe ?

On vient de sortir notre premier album « ok ok ! » en vinyle et CD ! Il est en écoute ici : https://soundcloud.com/etouiouioui/sets/ok-ok
On peut le trouver pour 12€ à Chalon-sur-Saône chez Gibert Joseph et aussi dans une boutique de disques indépendants, Chalon 3000 (sur le site des Abattoirs). Cette boutique fait aussi salle d’expo, c’est un tout petit endroit vraiment super.
C’est notre ingé son, Fraise, (qui fait également le son à Lapéniche) qui a mixé tout ça ! Le mastering c’est fait aussi en local par Djul Lacharme (guitariste d’Alpha Blondy). Quand à l’enregistrement, on l’a tranquillement fait de notre coté.
Il y a quelques dates qui arrivent en novembre, mais pas en Saône-et-Loire.
On sera en résidence à Lapéniche quelques jours pour bosser de nouveaux morceaux !
Et enfin on a filmé deux clips live dans l’église de Lancharre, proche de Cormatin (pour le son et la beauté du lieu et non pour le coté religieux). Ces deux clips devraient sortir dans les semaines à venir !

Retrouvez Oui Oui Oui sur Facebook : https://www.facebook.com/etouiouioui/