Michel Pauchard est agriculteur.
Chaque jour, seul sur son exploitation, il s’occupe de ses bovins et il entretient le paysage du Haut-Folin. Pour que la forêt ne prive pas les villages de lumière. Pour que vive le patrimoine que les anciens lui ont transmis. Pour continuer à vivre sur ses terre, pour cultiver le savoir-faire du Morvan en relevant les défis contemporains de l’agriculture de montagne…

A l’occasion de l’atelier international « Faire Monde Commun », organisé pour les 14e Entretiens de Bibracte, nous avons réalisé 3 mini-films documentaires, auprès d’habitants des abords du Mont Beuvray.

Ils sont peu nombreux à vivre sur le Haut-Folin, au sommet du Morvan. Dans un équilibre fragile entre l’entretien du paysage, la préservation de la bio-diversité et la lutte pour que la forêt n’envahisse pas tout…
Espérant l’installation de nouveaux habitants pour continuer à faire vivre les villages, mais redoutant qu’ils soient transformés en parc d’attraction pour un tourisme « vert ». 
Malgré le recul des services de proximité, le manque d’emploi, l’isolement, ils ont fait le choix d’y rester, d’y revenir ou de s’y installer. Pourquoi ? 

Nous avons rencontré Michel, Corinne, Cécile et Anthony.
Ils nous racontent leur quotidien sur cette montagne si singulière et nous expliquent ce qui fait leur attachement à cet espace unique. S’ils ne partagent pas tout à fait la même analyse de leur environnement et les mêmes stratégies pour vivre là, quelque chose les rassemble : un désir d’avenir très fort pour le Morvan et des solutions concrètes pour résoudre une équation complexe. 

Entretiens : Caroline Darroux
Réalisation : Laetitia Déchambenoit
Images et son : Florent Rhéty

L’événement Faire Monde Commun a donné lieu a d’autres contenus, portraits d’habitants, rétrospective, débat dans une stabulation, disponibles ici : http://odil.tv/category/topic/faire-monde-commun/