Vous les avez découvert dans la première partie du débat, ces lieux qui naissent et évoluent au-delà de la ville et qui vous proposent, en plus d’une programmation culturelle nouvelle, des espaces de pratique artistique et de rencontres ! Ces lieux dits « hybrides » sont initiés par des citoyens qui prennent la parole sur le plateau Odil.

Dans cette émission ; les invités comptent, comme la précédente, Véronique Chatard qui représente « les Accords du Lion d’Or », Cédric Touzé du Petit Théâtre du bât du l’Âne, Anne Roy de l’association « Les Rats d’Arts » ainsi que Olivier David de la Fabrique.

Ils discutent notamment de l’économie que nécessite de tels espaces, mais aussi l’économie qu’ils créent. S’allier à une dynamique locale, obtenir des subventions publiques, quels sont les financements qui permettent de les faire vivre, et quelle économie nouvelle, sociale et solidaire, nait de cette activité ?

Les lieux proposent une programmation culturelle, certes, mais ils représentent aussi une aide précieuse aux nombreux artistes de passage qui se voient de plus en plus en difficulté de trouver des endroits pour s’entrainer, pour créer, et pour se confronter à un public.

L’animateur Jeremy Pinheiro aborde également la question de l’audience et questionne les invités sur leurs démarches concernant le public, sur les difficultés qu’ils rencontrent à toucher certaines parties de la population, comme la jeunesse principalement.

On vous invite à visionner la première partie de cette émission par ici afin d’en savoir plus sur ces 4 lieux qui parsèment la Saône et Loire : https://bit.ly/2Gp0Pia