C’est dans le confort d’un décor unique – et éphémère ! – que ce sont réunis les quatre invités de cette émission autour de l’animateur Jeremy Pinheiro, afin de débattre sur le thème de la micro-édition.
Le Festival ZoneZine à LaPéniche de Chalon réunissait en effet une multitudes d’illustrateur.e.s, auteur.e.s et autres fabricant.e.s d’images pendant deux jours du mois d’avril pour leur permettre d’exposer et de vendre leurs précieuses oeuvres, mais aussi dans le but d’initier les visiteurs à leur art à l’occasion de multiples ateliers participatifs.

Le débat réalisé à l’occasion de l’événement porte sur la fabrication de l’image à petite échelle ! La « micro » édition nécessite une production à faibles tirages, la mise en valeur de l’unicité d’une oeuvre graphique et une certaine maitrise du cheminement de la fabrication de l’image, à partir de l’idée jusque sa diffusion.

Quel modèle économique cela suppose, quelles démarches ont amenées les auteur.e.s à s’approprier ces outils artisanaux, quel statut cela demande d’adosser en tant qu’artiste et comment un tel processus s’inscrit dans une dynamique locale, voici les principales questions qui ont été abordées.

Klaus Walbrou, l’organisateur du festival, était là pour y répondre. Son association Encrage basée à Chalon a pour activité l’impression artisanale de sérigraphies et de livres DIY. Illustrateur lui-même, il est aux premières loges des mécanismes de la création de l’image et en sait beaucoup sur ce que cela implique !

Illustration de Klaus Walbrou
Illustration de l’association Encrage

À ses côtés, Guillaume Derinchy, responsable de la micro-gallerie Chalon 3000. Une toute petite galerie insolite et discrète, riche en trésors visuels et sonores de l’ordre de l’affiche, du disque, de la K7 ou du vinyl ! Un endroit à ne pas louper où il est impossible d’être déçu par l’accueil jovial qu’on y reçoit !

Galerie Chalon 3000, photo de Pierre Acobas
Galerie Chalon 3000, photo de Pierre Acobas

Avec eux, Thomas Lhéritier, encadrant technique et figure incontournable de l’Atelier du Coin à Montceau les Mines. Un espace unique et plein de surprises aux activités artisanales multiples (gravure sur bois, imprimerie, menuiserie, céramique), qui soutient l’action de l’association Arc en Ciel en tant que chantier de réinsertion. La fabrication de l’image pour Thomas, en plus de ses vertus créatives, est un outil plus qu’une fin, efficace en cela qu’il est un moyen fort pour rassembler autour d’un travail commun et manuel les personnes en réinsertion accueillies par la structure.

Photo de Anne Gilabert
Photo de Anne Gilabert

Yas Munasinghe, lui, est illustrateur et auteur de BD. Avec sa maîtrise de la pratique des arts plastiques et numériques, il est parfois sollicité pour intervenir en écoles ou en structures sociales et culturelles pour y enseigner son savoir. Yas a réussi il y a peu à récolter l’argent nécessaire pour son projet Fusion Man grâce à un financement participatif.

Tous occupent un rôle différent sur la chaine de production de l’image, mais tous se retrouvent confrontés aux mêmes problématiques dans leur volonté de faire de l’édition autrement !